Venir nulle part ?




 
Présentation perpendiculaire : a bobo !



     Alors comme ça, tu veux prendre la perpendiculaire ? Bin la voilà :







    Combien peut me rapporter mon néant devant la stupeur qui t'attend, pour paraphraser l'inviandable Arthurien Bobo ? Promène-toi parmi les chansons, parmi les quasi-poèmes, parmi les ouin-ouins autobiographiques, promène-toi dans ce no-one's land à ta guise, tu n'y seras accompagné par personne. Hante ce que bon te semble, le tout et le rien d'a bobo ! te seront complices.

     Ne hausse plus cet aimable sourcil et souviens-toi : il y a beaucoup plus de farce et d'absurde ici-bas que toutes nos philosophies ont pu le rêver.

dj PESSOA



PS : voici quelques chemins qui mènent à bobo parmi mes préférés.

L'authentique bobo conduit par char

Un copain de bobo

Un papa de bobo




4 commentaires:

  1. Réponses
    1. bobo c est du pipi comme dit bibi!
      MeuuuuuuhOuarf'glou

      Supprimer
  2. Je constate que c'est la plénitude, les amis !

    RépondreSupprimer
  3. Allo Pessoa POPO !
    Ha ha, t'as compris ? POPO !
    ;)

    RépondreSupprimer

Qu'enfin quelqu'un me quelque parte :