dimanche 25 juin 2017

Une Question appelée Homme




   Voici la Réponse, dans son déguisement d'être humain : CLIC !


 Déclic déshumain


 

Ravi Bison au pays des chefs de rayon




   Personne eut son adolescence avant tout le monde, et ce qui le sauva, ce fut le désespoir farfelu de quelques maîtres à repenser. En particulier ce cher Boris Vian ! Voici un enregistrement inédit pour les promeneurs et promeneuses alentour de mes ébouriffements internautiques :













samedi 17 juin 2017

Michelle - Paul Mc Cartney






   Une fois de plus ennuagé jusqu'au non-être, j'ai malgré moi pianoté la partition du renaître. Et grâce au chef-d’œuvre de Paul Mc Cartney,  difficile même pour personne de ne pas se sentir revivre. Mais je me laisse pleuvoir et vous laisse avec cette reprise électrique.







jeudi 15 juin 2017

Quasi Machinalement




    Voilà, c'est pas fini. D'autres histoires sur la toile. De temps en temps. Qu'importent les semaines pourvu qu'il y ait l'ivresse. Quoique. Sur l'idoine lieu, c'est bien chaque semaine que mr Pessoa se conte et se raconte. Alors ? A la semaine prochaine, pardi !
  













vendredi 2 juin 2017

Tard après le retard




   Le labeur et la torture m'ont broyé les gonades temporelles et ainsi je me perds en atermoiements toujours réitérés ! Mais chaque semaine cependant parait ma nouvelle histoire venue de nulle part et donc de partout, Terre des Hommes, Terre de Personne ! Et voici la dernière avec le plus prononcé de mes retards, c'est comme ça :


La Ferme des animaux


jeudi 25 mai 2017

Traverser l'océan




   Les plus grands exploits n'ont rien de spectaculaire. C'est par là : à travers l'océan !







Les maîtres machinaux




   Nous y voilà : la machine commence à dominer l'humain dans le monde de l'esprit. L'un des meilleurs joueurs de go de l'histoire, Ke Jie, doit s'incliner face à l'intelligence artificielle. Pourtant il joue tellement bien ! D'une certaine manière, il joue nettement mieux que la machine : en effet, Ke Jie n'a pas en mémoire toutes les parties de go jouées depuis la création du jeu, il n'a pas non plus joué des millions de parties contre lui-même et mémorisé des millions de variantes pour connaître des millions de millions de résultats possibles ! D'autre part Ke Jie peut pousser la machine dans ses retranchements alors qu'il ne calcule que quelques coups tout en consacrant une partie de son esprit à calmer son organisme face à la pression de l'événement, le stress à représenter l'homme devant des millions de téléspectateurs ; il peut pousser la machine dans ses retranchements alors qu'il consume une partie de son énergie à donner un sens aux choix qui se proposent à lui, imaginer des batailles, des invasions, des sacrifices, des captures, des replis, des attaques, et parfois aussi des motifs artistiques, des mandalas, des cheminements spirituels, ... La machine, elle, ne pense pas, ne donne pas de sens, et consacre toute son énergie à n'effectuer qu'une seule tâche : effectuer les calculs programmés par son concepteur pour sélectionner des coups optimums qui ne représentent rien pour elle. La machine n'a pas peur, mais elle ne connait pas la joie ; la machine ne fatigue jamais mais elle ne connait pas le goût de l'effort et du dépassement. 


 Ke Jie versus AlphaGo 2017



   Je me rappelle très bien les victoires d'AlphaGo l'an dernier : c'était enthousiasmant de voir la recherche en intelligence artificielle avoir enfin trouvé les moyens de rivaliser avec l'homme dans le jeu de go. Aujourd'hui, cela perd déjà de son sel et de son intérêt. Il est devenu aussi absurde de vouloir gagner au go contre la machine que de vouloir courir plus vite que la voiture. L'homme a créé une machine qui calcule vite et bien, tellement vite et tellement bien que les situations se multiplient où l'on peut voir l'ordinateur remplacer avantageusement l'humain. Les outils toujours plus merveilleux crées par notre espèce ne sont que des prolongements de notre génie. Et la vraie question n'est pas de savoir si ces outils sont plus géniaux que nous (oui la voiture se déplace plus vite que le coureur à pied : et alors ? ) ; la vraie question est de savoir quel génie ces outils merveilleux serviront : celui du mal ou celui du bien ?



Lee Sedol versus AlphaGo 2016
Lee sera-t-il le dernier humain
à avoir vaincu l'I.A. ?





   

vendredi 5 mai 2017




   La sainteté, on a beau frotter, ça ne part pas. Alors du coup, autant en rire. Voici quelque petite histoire rigolote sur le sujet :













vendredi 21 avril 2017

Comme un château Chasse-Spleen




   Chanter sa douleur l'enchante, Vinicius l'avait bien compris ! D'une voix malhabile de lourdaud aviné, je reprends sa merveille de chanson écrite avec Tom Jobim, et tant pis pour les sorties de chaussée, tant que le spleen est chassé !



 





mercredi 12 avril 2017

Assez de la Nostalgie !




   En 1957, Joao Gilberto enregistre une chanson légendaire signée Tom Jobim et Vinicius de Moraes. Le travail fantastique de ces trois artistes donne naissance à la bossa nova. Après avoir mis en ligne trois vidéos documentaires sur cette chanson et son influence, je publie enfin une esquisse de reprise : d'ici quelques mois, j'espère bien vous proposer une reprise de qualité !






lundi 10 avril 2017

La réponse avant la question !




   Réponses qui s'enchaînent alors que les questions sont oubliées : voilà la condition humaine, cette déchéance. Mais il reste des hommes d'avant la chute. Cliquer sur la lanterne





dimanche 9 avril 2017

lundi 3 avril 2017

Diabolique innocence !




   Les hommes survivent, les semaines s'écoulent, et les histoires de Personne se poursuivent. La dernière conte quelque diabolique innocence. C'est là : CLIC vers l'histoire !


Et si on jouait ?



dimanche 26 mars 2017

Je trahirai demain




   mrPessoa aime à s'habiller de noir, d'âme et de corps. Mais ce n'est souvent que pose et tralala... Le monde est bien plus noir que l'âme et les fantaisies de Pessoa et je n'ai pas le cœur à épiloguer.





mardi 28 février 2017

Hier viendra bien assez tôt !




   Parallèlement à mes fusées hebdomadaires, j'essaie d'illustrer mes histoires sur le Tube, avec une réussite complètement discutable ! Pourtant je m'obstinerai, jusqu'au jour où je rencontrerai quelque vidéaste philanthrope qui voudra bien décorer de son art mes petits contes endimanchesques.







dimanche 26 février 2017

dimanche 19 février 2017

En vérite




   En vérité, je vous le dis, bientôt des mélopées, bientôt des opéras, bientôt des ballets viendront de nouveau éclairer ce morceau de Personne. En attendant, les histoires continuent de me traverser à flux distendu, et il me faut bien les raconter. Voilà :

La Vraie Vie


mardi 7 février 2017

Mea Culpa Mecanica




   Après quelque tracas informatiques, et grippesques, et littéraires, c'est avec un peu de retard que je publie la première histoire hebdomadaire de février... C'est là :




lundi 30 janvier 2017

Errances hebdomadaires pour la troisième fois !




   Je présente honteusement mes confuses désolations : l'histoire était bien écrite hier, dernier dimanche de janvier, mais il semblait indispensable de corriger les plus grossières erreurs avant de la publier. Et la voilà. Opus troisième et histoire sainte :

   Le Saint Homme






dimanche 22 janvier 2017

Dès demain

  


   Valeureux internautes, vaillantes surfeuses, oyez cette histoire encore ! Elle est là, tout au bout du clic : la deuxième histoire de Personne


dimanche 15 janvier 2017

Une Histoire par Semaine




   Pour qui a le courage de lire quelques pages, voici un lien vers mon nouveau défi, mon nouveau blog, mon Une Histoire Chaque Semaine :

http://histoirehebdo.blogspot.bg/




mercredi 4 janvier 2017

Chega de Saudade et la Bossa Nova : dernier épisode




   Voici le dernier opus de cette série débutante. La bossa nova demeure un continent immense et, probablement, j'aurais l'occasion d'y revenir ! Tellement de choses à dire ! Mais pour l'instant, chut, Personne s'efface, au Brésil, place :








dimanche 1 janvier 2017

Chega de Saudade et la Bossa Nova - 2/3 - Tom Jobim




   Voici le deuxième volet de la série consacrée à ces géants de la Bossa Nova que sont Vinicius de Moraes, Tom Jobim et Joao Gilberto. Pourvu que ces balbutiements ne bégaient pas trop. Sinon, je donne cet excellent lien qui, bien que muet, en dit très long : Chez Phil !